Home > Société > La Convention Citoyenne de Clermont-Ferrand organise une consultation ouverte

La Convention Citoyenne de Clermont-Ferrand organise une consultation ouverte

Partageons l'information !

Du 29 janvier au 13 février, chaque clermontois a la possibilité de participer à la consultation ouverte dans le cadre de la Convention Citoyenne. Les habitants sont invités à s’exprimer sur les 9 sujets de travail déterminés par les 70 membres de la Convention Citoyenne.

Comment amorcer ensemble les transitions écologiques, sociales et démocratiques à Clermont-Ferrand ?

Voilà la question posée par les membres de la Convention Citoyenne aux habitants de la ville de Clermont-Ferrand. Pour aider à répondre à cette question, les 70 membres tirés au sort ont déterminés, pour chaque transition, trois sujets à approfondir. Les Clermontoises et Clermontois peuvent donc s’exprimer sur 9 sujets au total. L’idée est de recueillir l’expertise d’usage de celles et ceux qui habitent la ville. Chacun peut donner son avis sur les travaux réalisés ou bien proposer directement des solutions. Pour chaque sujet, une analyse de la Convention est consultable.

La prochaine phase sera l’étude de ces avis par la Convention Citoyenne. Enfin, des propositions seront formulées pour ensuite les soumettre une votation citoyenne.

Soutenez Incandescence

Un média associatif local en accès gratuit, animé par une équipe de bénévoles a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Un don ponctuel ou mensuel nous permet de faire vivre Incandescence.

Pour la transition écologique

Pour la transition écologique, les trois sujets de travail retenus sont :

  • Installation d’un système de quota / de budget carbone
  • L’Impact environnemental du transport routier et des mobilités du quotidien
  • Biodiversité et urbanisme, renaturer pourquoi? pour qui? comment? où?

Pour la transition sociale

Pour la transition sociale, les trois sujets de travail retenus sont :

  • Lutter contre les discriminations envers les personnes en situation de précarité
  • Lutter contre la fracture numérique et maintenir un lien avec les services publics
  • Apprentissage et formation dans les quartiers populaires

Pour la transition démocratique

Pour la transition démocratique, les trois sujets de travail retenus sont :

  • Développer l’exemplarité de la ville dans la démocratie au travail
  • Développer la participation citoyenne des Clermontoises et Clermontois
  • Repenser les systèmes décisionnels de la ville avec les habitants et habitantes

Pas seulement un enjeu démocratique

La ville de Clermont-Ferrand mise beaucoup sur la réussite de cette Convention Citoyenne et cette phase d’ouverture aux habitants de la ville est primordiale. En effet, la ville compte la mettre en valeur dans son dossier de candidature à la capitale européenne de la culture où la Commission Européenne observe l’investissement de la population… Or, lors de la dernière concertation publique pour choisir le nouveau logo, seulement 922 Clermontois s’étaient exprimés, sur 148 000 habitants, et le nombre de participants au deuxième budget participatif était en chute libre : 2 944 contre 4 951 lors du premier.

Cet article vous intéresse ?

Recevez les prochains directement dans votre boîte mail en vous inscrivant à notre newsletter.

Partageons l'information !

À découvrir également
Tribune : « Le Projet InspiRe, grande concertation ou grosse supercherie ? »
« Sur les pas de Dubuffet en Auvergne » au MARQ
InspiRe : les habitants ont des idées mais sont-ils écoutés ?
Clermont-Ferrand : le béton étouffe la voix des citoyens

Laisser une réponse