Home > Société > Un rassemblement Place de Jaude contre le racisme et la haine

Un rassemblement Place de Jaude contre le racisme et la haine

Partageons l'information !

Samedi 19 février, un rassemblement Place de Jaude contre le racisme et la haine est organisé par le Collectif Nous Aussi à 14h30. De nombreux tags ont été découverts dans la métropole ses dernières semaines.

19 tags racistes en moins de deux mois

Depuis quelques semaines, la métropole de Clermont-Ferrand voit apparaître sur de nombreux bâtiments, surtout universitaires, des tags racistes. Ces tags ont été condamnés par l’ensemble de la classe politique locale notamment lors du dernier conseil municipal de la ville de Clermont-Ferrand. Olivier Bianchi, Maire de la ville, a rappelé qu’en 2021, 9 tags racistes ont été repérés. En 2022, nous sommes déjà à 19…

Lors du prochain conseil municipal de Clermont-Ferrand, un vœu condamnant ces actes devrait être déposé par l’ensemble des groupes politiques.

Un appel au rassemblement

Face à cette montée du racisme, le collectif Nous Aussi 63 a lancé un appel au rassemblement ce samedi 19 février 2022 Place de Jaude à partir de 14h30.

À l’approche de l’élection présidentielle, le collectif juge que la parole raciste se libère en mettant en cause certains candidats et médias. Le collectif souhaite réunir associations et personnalités locales dans une mobilisation collective afin de lutter contre le fléau que représente le racisme.

Soutenez Incandescence

Un média associatif local en accès gratuit, animé par une équipe de bénévoles a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs.

Un don ponctuel ou mensuel nous permet de faire vivre Incandescence.

Collectif Nous Aussi

Le Collectif Nous Aussi, association loi 1901 créée en mai 2021, est né de la nécessité de regrouper plusieurs forces agissant contre le racisme et toutes les formes de discrimination. Nous aussi se fixe comme objectifs la défense des Droits de l’Homme, la promotion de l’égalité entre tous les citoyens, sans distinction de sexe, d’origine, de couleur et de religion. L’inclusion et la valorisation des minorités dites
«visibles» font aussi partie intégrante de ses engagements tout en faisant la promotion de la diversité et du vivre-ensemble.

Cet article vous intéresse ?

Recevez les prochains directement dans votre boîte mail en vous inscrivant à notre newsletter.

Partageons l'information !

À découvrir également
Tribune : « Le Projet InspiRe, grande concertation ou grosse supercherie ? »
« Sur les pas de Dubuffet en Auvergne » au MARQ
InspiRe : les habitants ont des idées mais sont-ils écoutés ?
Clermont-Ferrand : le béton étouffe la voix des citoyens

Laisser une réponse