Home > Politique > Les élus La République en Marche et MoDem à la mairie de Clermont-Ferrand en ordre de marche pour soutenir Emmanuel Macron

Les élus La République en Marche et MoDem à la mairie de Clermont-Ferrand en ordre de marche pour soutenir Emmanuel Macron

Partageons l'information !

À l’occasion de leur rentrée politique, les élus clermontois avaient invité Patrick Mignola, Président du groupe MoDem à l’Assemblée Nationale. Le parlementaire centriste a rencontré les conseillers municipaux de la majorité présidentielle de Clermont Auvergne Métropole.

Une trentaine d’élus a répondu présent à cette invitation. Autour d’un déjeuner au restaurant du jardin Lecoq, ils ont pu partager leurs points de vue et débattre avec le Président de groupe des grands sujets d’actualité en France et dans le monde. Patrick Mignola s’est, en particulier, étonné des prises de positions récentes de Xavier Bertrand sur le coût du travail ou la baisse des impôts. En effet, selon lui, la majorité actuelle a déjà réalisé ces améliorations. 

Personne ne pouvait mieux qu’Emmanuel Macron conduire le pays dans la période compliquée que traverse la France.

Patrick MIGNOLA, Président du groupe MoDem à l'Assemblée Générale

Un chômage inférieur au niveau d’avant crise

Le vice-président du MoDem a rappelé, en outre, que le niveau de chômage actuel est inférieur au niveau d’avant crise. Cette performance, peu commentée selon lui, est le fruit, d’après l’assemblée présente, des décisions fortes prises par le Président de la République, et notamment du « quoi qu’il en coûte ». « Maintenant que nous avons réussi la relance économique, nous devons réussir la relance sociale » a-t-il lancé. Anticipe-t-il la dernière phase du quinquennat ou bien évoque-t-il les sujets essentiels de la campagne présidentielle à venir ?

« Porte-paroles des Clermontois auprès des professionnels de la politique »

Pour les élus du groupe Centriste, Écologiste et Solidaire, cet événement est la première étape d’une rentrée qu’ils annoncent “studieuse”. Tout au long du mois de septembre, les élus promettent d’aller à la rencontre des Clermontoises et des Clermontois en organisant des réunions (de quartier ou d’appartement). Ces rencontres seront, entre autres, l’occasion de tirer un bilan de leur première année de mandat. Ils ont d’ailleurs édité un journal dont le titre n’est pas sans rappeler leur slogan de campagne : « Changer Clermont ». 

La raison affichée de ses rencontres : devenir les porte-paroles des Clermontois. Pour cela, ils promettent d’être à l’écoute de chacun, en continuant à s’impliquer dans la vie associative locale, mais aussi en allant à la rencontre de tous.

Notre mission, c’est de porter la voix des Clermontoises et des Clermontois auprès des professionnels de la politique qui dirigent la ville. Pour se faire, nous rendons compte de nos actions et surtout nous écoutons tous les habitants qui souhaitent dialoguer avec nous.

Éric FAIDY, Président du groupe de la majorité présidentielle à la ville de Clermont-Ferrand

Pour joindre la parole aux actes, le soir même, juste avant le feu d’artifice de Montjuzet, les élus ont animé une réunion de quartier au Square Amadéo. Une quarantaine de participants s’est réunie pour débattre de la vie municipale. Les sujets évoqués par les Clermontois ont été nombreux : l’accueil de réfugiés afghans, l’urbanisme, la candidature au titre de capitale européenne de la culture, la fiscalité, les grands projets dont le projet InspiRe et l’implantation de panneaux solaires sur les côtes de Clermont, l’insécurité, le manque de policiers municipaux, …

Projet InspiRe : Quid du train ?

L’avis des élus d’opposition sur le projet InspiRe est sans appel : “la réflexion n’a pas été complète”. Selon eux, l’utilisation du réseau ferré doit contribuer aux déplacements au sein de la métropole.

Les infrastructures sont là, le train est le moyen le plus rapide et le plus écologique pour se déplacer. C’est un manque de volonté politique. Il est plus facile de commander deux lignes de bus supplémentaires que de négocier avec la SNCF et la Région pour utiliser les infrastructures ferroviaires existantes. Il est d’ailleurs incompréhensible que les élus Europe Ecologie Les Verts de la Majorité municipale ne militent pas pour l’utilisation du train.

Éric FAIDY, Président du groupe de la majorité présidentielle à la ville de Clermont-Ferrand

La présidentielle dans toutes les têtes

Lors de cette journée, la campagne pour l’élection présidentielle était dans tous les esprits.

Notre candidat, c’est Emmanuel Macron. Nous nous organisons pour soutenir sa candidature et nous jouerons un rôle majeur dans l’animation de sa campagne au niveau départemental.

Éric FAIDY, Président du groupe de la majorité présidentielle à la ville de Clermont-Ferrand

Le groupe « Centriste, Écologiste et Solidaire »

Le groupe nommé « Centriste, Écologiste et Solidaire », est composé de quatre élus à la ville de Clermont-Ferrand :

Eric Faidy (Président du Groupe, La République en Marche)
Fatima Bismir (MoDem)
Alexis Blondeau (La République en Marche)
Stanislas Renié (MoDem)

Partageons l'information !

À découvrir également
Tribune : « Le Projet InspiRe, grande concertation ou grosse supercherie ? »
« Sur les pas de Dubuffet en Auvergne » au MARQ
InspiRe : les habitants ont des idées mais sont-ils écoutés ?
Clermont-Ferrand : le béton étouffe la voix des citoyens

Laisser une réponse