Home > Sport > Sasha Zhoya bat son propre record du monde

Sasha Zhoya bat son propre record du monde

Sasha Zhoya bat son propre record du monde

Partageons l'information !

Le jeune athlète évoluant au Clermont Auvergne Athlétisme a été sacré champion du monde des moins de 20 ans au 110 m haies lors des championnats du monde juniors samedi à Nairobi, au Kenya. Sasha Zhoya, battant son propre record mondial de la veille, s’est imposé en 12″72.

Le jeune clermontois Sasha Zhoya se rappellera à coup sûr de ces championnats du monde juniors à Nairobi. Sacré champion du monde juniors samedi au 110 m haies, il améliore son propre record du monde qu’il avait réalisé lors des demi-finales la veille, passant sous la barre des 13 secondes. Lors de la finale, il améliore encore son temps passant de 12″93 à 12″72. Lors de sa finale, il devance le Jamaïcain Vashaun Vacianna et le Polonais Jakub Szymansky.

Sasha Zhoya à Clermont-Ferrand

Sasha Zhoya est né le 25 juin 2002 en Australie d’une mère clermontoise et d’un père zimbabwéen. Dès l’âge de 8 ans, il commence l’athlétisme en Australie dans le club où sa mère était également coach. Depuis 2017, Sasha Zhoya est licencié au Clermont Athlétisme Auvergne. En 2020, il annonce vouloir concourir pour la France ayant pour objectif les Jeux Olympiques d’été de 2024 à Paris. Il intègre donc le dispositif Athlé 2024.

Objectif Paris 2024

Dans la catégorie U20, les athlètes courent avec des haies de 99 centimètres contre 106 centimètres pour les seniors. C’est le nouveau défi qui attend Sasha Zhoya pour les Jeux Olympiques 2024 à Paris. « Cela va changer les choses techniquement » souligne le recordman junior après sa finale. Il reste trois ans à l’athlète pour s’entraîner et tenter de battre le record du monde seniors qui est détenu par l’américain Aries Merritt en 12″80 (7 septembre 2020).

Partageons l'information !

À découvrir également
Tribune : « Le Projet InspiRe, grande concertation ou grosse supercherie ? »
« Sur les pas de Dubuffet en Auvergne » au MARQ
InspiRe : les habitants ont des idées mais sont-ils écoutés ?
Clermont-Ferrand : le béton étouffe la voix des citoyens

Laisser une réponse