Home > Société > Image de la semaine : de nouvelles stations C.Vélo

Image de la semaine : de nouvelles stations C.Vélo

Partageons l'information !

Vous les avez surement déjà remarquées, de nouvelles venues dans le paysage métropolitain, ces stations remplaceront rapidement les stations de vélopartage actuelles. La solution C.Vélo évolue et vous pouvez dès à présent transférer votre compte utilisateur vers la nouvelle plateforme à partir du site c-velo.fr.

Une application pour réserver son vélo

Dès le 25 août 2021, la nouvelle application sera accessible. Nommée PBSC, elle vous permettra de connaître l’état du réseau en temps réel, de consulter votre compte mais aussi de réserver un vélo à l’aide de QR Code. En effet, le SMTC a choisi de changer de prestataire pour son service de vélopartage. C’est la société « City Bike France » qui en fera l’exploitation pour les dix années avenir.

De nouvelles stations pour plus de vélos

Ce changement s’accompagne de la création de cinq nouvelles stations (pour porter à 57 le nombre total de stations). Il est également prévu le remplacement de l’ensemble des vélos actuels. Ainsi, grâce à ce nouveau maillage, 680 vélos seront disponibles (contre 520 actuellement) à la location.

C’est le modèle « Iconic » de la société PSBC qui a été choisi. Ce modèle propose entre autres : un éclairage LED, un cadre en aluminium léger et durable, mais aussi une assise confortable et ajustable ainsi qu’un panier. Ces vélos adopteront la couleur « fleur de lave » bien connue dans notre métropole. Ce modèle est robuste, puisque déployé dans d’autres métropoles depuis plus de dix ans. Cette société, PSBC, équipe entre autres, les services de vélopartage des villes de Valence, Monaco et Montréal par exemple.

Mise en service le 1er septembre

La mise en service totale de ce nouveau dispositif est prévue au premier septembre 2021. D’ici là, des perturbations sont à prévoir. Quelques stations seront fermées (à tour de rôle) pour une durée inférieure à deux semaines en attendant le remplacement complet du matériel roulant ainsi que des stations.

Partageons l'information !

À découvrir également
Tribune : « Le Projet InspiRe, grande concertation ou grosse supercherie ? »
« Sur les pas de Dubuffet en Auvergne » au MARQ
InspiRe : les habitants ont des idées mais sont-ils écoutés ?
Clermont-Ferrand : le béton étouffe la voix des citoyens

Laisser une réponse